Pacte pour la Transition : mesure n°15

Pacte pour la Transition : mesure n°15

Pour l’élection municipale à Villefontaine, la liste AVEC, menée par Jean-Noël Salmon s’engage au niveau 1 de la mesure 15* :

« Modérer la vitesse automobile sur au moins une partie de la commune (zone 30, zone de rencontre), généraliser les doubles sens cyclables et les « cédez le passage cycliste au feu », et installer un nombre suffisant de places de stationnements vélos (près des commerces, des arrêts de bus, des services publics, à l’intérieur des écoles…). »

Pacte pour la Transition

Mesure 15 du pacte : Donner la priorité aux mobilités actives (marche, vélo) dans l’espace public.

Faciliter le transfert vers les mobilités actives est un des leviers à actionner pour atteindre les objectifs de réduction de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre. De plus, la pratique régulière de la marche ou du vélo est un outil de santé publique, prévenant la plupart des pathologies et maladies chroniques qui résultent d’un manque d’activité physique. 

Les communes qui l’ont déjà fait :

  • Perpignan : un nouveau Schéma directeur cyclable a été adopté au Conseil municipal en 2015 pour promouvoir l’usage du vélo tout en développant un réseau cyclable continu et sécurisé. Ainsi 55 % de la voirie aménagée pour les piéton·nes et vélos (contre 13,21 % en 2008). La Ville de Perpignan a également mis en place un jalonnement des itinéraires cyclables avec des panneaux spécifiques, étendu chaque année. Elle travaille enfin avec une association, “La Casa Bicicleta“, à la fois lieu d’information et atelier participatif de réparation, qui propose, dans le cadre de ce contrat, des ateliers d’initiation au vélo dans les quartiers prioritaires.

Source : https://www.pacte-transition.org/

* Dans le cadre du Pacte pour la Transition d’une commune, un collectif local signe avec une ou plusieurs listes se présentant aux élections un pacte local contenant au moins 10 mesures (sur 32), en précisant le niveau (1,2 ou 3) d’engagement pour chacune.