Pacte pour la Transition : mesure n°02

Pacte pour la Transition : mesure n°02

Pour l’élection municipale à Villefontaine, la liste AVEC, menée par Jean-Noël Salmon s’engage au niveau 1 de la mesure 02* :

« Diversifier les financeurs de la commune en sollicitant les acteurs de la finance éthique, et en écartant les banques les plus nocives. ».

Pacte pour la Transition

Mesure 2 du pacte : Financer les projets de la commune prioritairement par des prêts issus de sources de financements éthiques.

La finance a un rôle clé à jouer dans la transformation des territoires et la transition vers des sociétés soutenables. Chaque financement accordé aujourd’hui participe à construire le monde dans lequel nous vivrons demain. Des acteurs de la finance éthique ont émergé sur les territoires et développent des circuits de collecte d’épargne citoyenne, destinés à financer des projets à impact positif : production et distribution de denrées issus de l’agriculture biologique, installation d’infrastructures d’énergies renouvelables citoyennes, rénovation énergétique, construction de logements sociaux… Les collectivités peuvent s’emparer de ce levier financier pour catalyser la transition de leurs territoires.

Les communes qui l’ont déjà fait :

Exemples de projets de communes ayant opté pour un financement éthique :

  • Peyriac Minervois (11) (1124 hab.) – Financement de la construction d’une nouvelle station d’épuration (980 000 €).
  • Montmélian (73) (4118 hab.) – Financement d’un programme de réhabilitation des écoles visant l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments publics (900 000 €).
  • Champdenier (79) (1632 hab.) – Financement de la construction d’un boulodrome avec l’installation de 870 m2 de panneaux solaires photovoltaïques (400 000 €).
  • Vaulx en Velin (69) (48 497 hab.) – Financement de la rénovation écologique d’un groupe scolaire (1 000 000 €).


Source : https://www.pacte-transition.org/

* Dans le cadre du Pacte pour la Transition d’une commune, un collectif local signe avec une ou plusieurs listes se présentant aux élections un pacte local contenant au moins 10 mesures (sur 32), en précisant le niveau (1,2 ou 3) d’engagement pour chacune.